jeudi 29 juin 2017

prochaine réunion

Notre prochaine réunion aura lieu vendredi 7 juillet à 20 h salle D du centre administratif, place de la paix.
Ordre du jour :
- bilan Fête de l'Huma Sologne
- devenir de l'association, en tant qu'instance de dialogue de la gauche à Romorantin, en lien avec le contexte national et local
- création du comité pour la défense des usagers des services publics et idée de l'adhésion de Dialogues à gauche à cette association
- autres questions que vous voudrez aborder

vendredi 28 avril 2017

Compte-rendus des conseils d'avril




Communauté de Communes du Romorantinais et du Monestois du 12 avril 2017 

Il comprenait différents points " budgets" qui ont été traités  à la va vite ... Début de séance 18h02
44 élus pour toujours aussi peu de démocratie, la maison craque...
...fin de séance 18h42 ....
Tous les budgets présentés (10) ont été votés à l' UNANIMITE , excepté ( ouf, au moins un …) le budget n° 1, dont je n' ai pas eu le temps de noter son objet, et qui a fait l' objet d' un commentaire du Maire de Pruniers en Sologne, sans émouvoir le moins du monde l' ensemble de l' assemblée, et sans que le compte-rendu officiel n’en fasse état ...
J'ai remarqué l'extrême attention que M. de Redon a apporté à cette réunion : il a eu le temps de se mettre à jour de son courrier, son smartphone en main , il a beaucoup tapoté !  Pas de temps de perdu !
Sans autre commentaire, espérant alors que la réunion du Conseil Municipal du lendemain serait plus attrayante.

Conseil Municipal du 13/04/17

Pas facile de commencer ce CR, quand on n’est pas très au fait de ce genre de cérémonie,  qu’on ne connait pas les intervenants et compte tenu de l’affreuse sono (avec peut être des oreilles défaillantes ..) qui   brouillonne. Bref, les habitués n’étant pas présents à Romorantin, pour un néophyte, rien n’a paru facile – preuve du peu d’efforts de pédagogie dans cette assemblée.

Début à 18h00 précises, cette réunion concernait tous les différents budgets de la municipalité, tentons de les énumérer.
- 1er ; Aménagement des  taxes fiscales locales  (taxe habitation - foncier bâti et non bâti...) : aucune augmentation ... vote à  l' UNANIMITE, moins 3 abstentions côté Ensemble pour Romo.

- 2ème. Budgets principal et annexe : très long exposé du maire, dette des Romorantinais 500 euros/habitant (inf. à la moyenne nationale) , il est beaucoup fait état des conséquences financières des inondations de juin 2016 . Intervention d'une élue de l’opposition concernant l’augmentation de la masse salariale, mais pas de commentaire notable ! M. de Redon résume, en gros, ce qui a été dit par le maire … bla…bla...bla... tout ça pour être en plein accord avec ce qui a été réalisé par la municipalité .... Copain-Copain !  Vote à l'UNANIMITE moins 3 abstentions côté Ensemble pour Romo.       Nota : les promesses (à propos des inondations) faites par le Président de la République ne sont toujours pas réalisées, ou bien ?

-3ème. Subventions aux Associations locales : très rapide et votées à l' UNANIMITE .

-4ème : Aménagement des Favignolles : définitions – présentation des modalités pour la réalisation de ce projet, vote pour autoriser M. le Maire à signer: UNANIMITE moins 4 abstentions côté Ensemble pour Romo (sans prise de parole une fois de plus).
-5ème. Aménagement servitude de la zone d’aménagement  de CAILLAU, enjeu difficile à comprendre, mais concernait une autorisation de passer un câble EDF-Enedis. Vote UNANIMITE.
-6ème Communauté de Communes de Romorantin et du Monestois : discussion autour des droits et appellations, d’un partage d’actions pour Romorantin. L’intervention de M. de Redon est appréciée par M. le Maire… vote UNANIMITE.
On attend toujours la définition d'une politique publique volontariste et fédératrice, le genre qui ferait la différence face au FN

-7ème  Création de stations pour voitures électriques : 4 bornes seront installées. Intervention de M. Redon qui demande que ces emplacements, comme pour ceux des handicapés, soient bien signalés et protégés. vote UNANIMITE.

-8ème Autre servitude CAILLAU. Du fait de l’orateur ou de la sono pas, il n’a pas été possible du tout de  saisir le sens de ce point. Vote UNANIMITE.

- 9ème Subventions Fond Public Local : écoles - cantines- affaires scolaires ...   vote UNANIMITE.

- 10ème Activités Culturelles : aides à recevoir du département pour l’école de musique.  Vote  UNANIMITE.

-11ème  Subventions au profit d’apprentis de Romo dans des écoles hors cité vote UNANIMITE.

-12ème Subventions pour école de natation. L’enjeu est de permettre à des enfants des Favignolles d’apprendre à nager en CM2. Mais ce dispositif, certes reconduit, n’est pas bien expliqué et manque une cible politique intéressante... Avec une piscine d’été au sud de Romorantin, en aurions-nous besoin ? Vote  UNANIMITE.

-13ème Personnel Communal. Comme d’habitude, les documents ne sont pas épluchés en séance et on peut douter que l’opposition se penche vraiment dessus. Du coup, l’emploi temporaire d’un balayeur est l’objet d’une abstention pour tout le groupe, ceux-là même qui râlent tout le temps que la ville n’est pas assez propre ! (Voir notre analyse au mois de janvier).

-14ème Question diverse proposée par M. le Maire ; intervention de M. de Redon qui souhaiterait que Romo devienne ville étape lors du prochain Tour du Loir et Cher cycliste. M. le Maire n’est pas a priori contre, à discuter ... NB : la question diverse n’est pas mentionnée dans le compte-rendu de la Mairie.

Fin des FESTIVITÉS à 19h04 ...


 

Merci à James pour les notes !

mardi 25 avril 2017

Le plein de mobilisation, pour ceux et celles qui ont des envies de monde qui bouge



Jeudi 27 avril :
14 h rassemblement devant la sous-prefecture pour la Poste des Favignolles et à 15 h délégation reçue par le Sous-Préfet
20 h30 au cinéma Le Palace à Romorantin Bienvenus une comédie intelligente et tendre sur la tolérance un film du norvégien Rune Denstag Langlo. La projection sera suivie d'un débat avec des représentants d'Amnesty International et de France Terre d'Asile.

Vendredi 28 avril :
9h30 délégation reçue par le Maire pour la Poste des Favignolles

Samedi 29 avril :
14 h -17 h Répare café Couture au centre Saint-Exupéry

Dimanche 30 avril :
Hommage de SNE à Raymond Aucante au parc de Beauvais : plantation du pommier

Lundi 1er mai :
L’Union Locale des Syndicats C.G.T de Romorantin et de la Vallée du Cher , vous appelle à vous rassembler devant la halle de Romorantin à 11h ce 1er Mai 2017. Ce rassemblement sera suivi d’un apéritif revendicatif à la bourse du travail 17 rue de la barque. Si vous le souhaitez nous partagerons un repas pour clore cette journée paella, fromage, dessert pour la modique somme de 10EUR.

Mercredi 3 mai :
Réunion pour la programme café citoyen, 20 h Centre administratif, salle B (place de la Paix, face à Monoprix)

Samedi 6 mai : veille du 2nd Tour
15 h 30 à Saint-Exupéry, Réunion publique contre les compteurs Linky : s’informer et résister par le collectif Stop Linky
20 h soirée contes UCPS « Etranges étrangers », avec le programme café citoyen (à Saint-Exupéry à confirmer)

Samedi 20 mai
10 h rassemblement revendicatif et créatif pour et devant la Poste des Favignolles (faites venir du monde !).

Samedi 10 juin
14 h -17 h Répare café ordi et informatique à L’atelier numérique, maison de l’emploi

mercredi 8 mars 2017

Ceux à qui ont ne demande rien n'ont-ils vraiment rien à dire ? Un nouvel épisode écrit par M. Lorgeoux



« Ceux qui veulent de la démocratie participative, où sont-ils ? Découvrant l'assemblée plus que clairsemée (lire en page 21) de lundi soir, la réaction du sénateur-maire ne s'est pas fait attendre. Une référence non voilée à la réaction de l'association Dialogues à Gauche en janvier dernier, après la découverte du projet lié aux Favignolles dans le journal. Jeanny Lorgeoux a, en tout cas, profité de la réunion de révision du PLU pour confirmer la destruction de logements programmée par les bailleurs sociaux dans le quartier prioritaire romorantinais. Après avoir exposé sa politique du logement, via la reconstruction de pavillons répartis en ville comme cela a été fait dans la rénovation de Saint-Marc, Jeanny Lorgeoux a aussi évoqué la nécessaire reconstruction de l'école Saint-Marc, longtemps en suspens. Cette fois, les quelque 7 ou 8 millions d'euros estimés pour le chantier sont bien dans les esprits mais ils devront compter avec un nouveau contretemps : les travaux d'après-crue seront considérables, puisqu'estimés à plus de 10 millions d'euros rien que pour les principaux bâtiments (MJC, Musée de Sologne) et les ponts. Participation démocratique ou pas, il faudra de la patience. »


  On peut dire que notre maire cultive la réponse politique davantage comme un bon mot que par des actes constructifs – un comble quand il s’agit de discuter du Plan Local d’Urbanisme.

Personne pour discuter de comment l'urbanisme doit évoluer, 
et après, personne pour faire vivre au quotidien des installations coûteuses, 
 hahaha, quelle coïncidence désopilante !
  On aurait pu imaginer que pour parler d’un tel sujet, la réunion aurait été annoncée par une invitation aux 9 000 foyers de la ville, dans leur boite aux lettres, dans le Romo Dialogues qui mentionnait pourtant le sujet, ou au moins, dans la presse locale… Après tout, quand à Dialogues à gauche, nous parlons de l’urbanisme dans un seul quartier, c’est ce que nous faisons, les 9 000 boites aux lettres sont honorées de l’information… Même si le maire est tout heureux de faire des économies sur le personnel, il semblerait que les moyens, en comparaison, restent en faveur de telles initiatives.  

  On aurait pu même penser que, connaissant notre intérêt pour le sujet, M. Lorgeoux convie notre association, notre adresse n’est pas difficile à trouver. « Ceux qui veulent de la démocratie participative, où sont-ils ? » Chercher un peu mieux, Monsieur le Maire, allez, faites un effort !

Même si nous sommes des adeptes de la bonne humeur et que nous avons l’habitude des petites plaisanteries du premier magistrat de la ville, nous sommes pourtant bien amers de ne pas avoir été présents et nous posons la question : est-ce bien appliquer l’esprit de la loi que d’organiser sans l'annoncer, de manière confidentielle une réunion publique demandée par l’Etat ? Encore une occasion manquée d’impliquer les citoyens dans leurs propres affaires, de montrer qu’on leur donne la parole et qu’on n’attend pas seulement d’eux un bulletin dans l’urne de temps à autre. Finalement, ce qui nous peine, ce n’est pas tant de ne pas avoir pu connaitre l’information, c’est qu’on puisse se réjouir qu’il n’y ait personne à une réunion publique…