mardi 6 mars 2018

Mobilisation et rendez-vous citoyens en Mars



8 mars : droit des femmes / ciné-débat
La journée internationale des Femmes : Rendez-vous Jeudi 8 mars à 18h à l'auditorium de la Fabrique (Romorantin) pour la projection de Paula de Christian Schwochow.

15 mars : retraites + Ehpad / manif-grève
Tous les retraités dans la rue, avec les salariés des EHPAD
Jeudi 15 Mars 2018. A 15H00 devant la Préfecture de Blois.
Covoiturage depuis Romorantin (nous contacter)

16 mars : hôpital de Bois / rassemblement
En participant à un rassemblement sur une heure de grève devant le porche d’entrée de l’hôpital de BLOIS le VENDREDI 16 MARS 2018 de 13H à 14H30 avant la tenue d’un comité technique d’établissement extraordinaire sur le devenir de la maternité.
Covoiturage depuis Romorantin (nous contacter)

22 mars : fonction publique + SNCF / manif-grève  + Café citoyen Palestine
- Grève nationale des fonctionnaires
- Manifestation nationale des cheminots SNCF
- Café citoyen « La Palestine : quel avenir ? » avec Stéphane Jomaa, et les bénévoles de l'association France Palestine de Lyon, autour du Film "Enfances volées" qu'ils ont produit - au café restaurant le Saint-Jean (Bourgeau, Romorantin) 20 h

29 mars : la santé dans la région / rassemblement
Soutenez la manifestation du JEUDI 29 MARS 2018 devant la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie à Saint JEAN LE BLANC (45) qui votera le Plan Régional Santé 2.
Covoiturage depuis Romorantin (nous contacter)





jeudi 2 novembre 2017

Réunions de travail en novembre

Les réunions prochaines auront lieu au centre administratif, comme d'habitude (place de la Paix, celle de monoprix)

- réunion de l'association pour poser les enjeux de notre assemblée générale et continuer la réflexion sur les buts que notre association se donne. >> le mardi 21 novembre à 20 h.

- construction du programme de cafés citoyens 2018, et possibilité de les faire inscrire dans l'agenda municipal si c'est décidé avant le 20 novembre. >> jeudi 16 novembre, à 20 h (on ne peut pas plus tôt en raison d'un rassemblement, voir ci-après).
 
 

Lors de la réunion contre le FN, proposition de rassemblement à l'occasion du mouvement social du jeudi 16 novembre à 17h 30, devant la fabrique Normant. 
 
Objectifs : rattacher la mémoire ouvrière du lieu au combat social + mettre en avant un programme de propositions sociales qui montre où est l'intérêt des classes populaires et classes moyennes (combattre le FN sur le fond).
Un tract commun sera rédigé lors de la réunion du samedi 4 novembre 9 h 30, au centre administratif, pour ceux qui sont disponibles. 
😃N'hésitez pas à donner aussi votre avis en commentaire ou en nous contactant.😊

mardi 17 octobre 2017

Fête des possibles : encore réussie !

Vraiment une réussite, cette journée de la fête des possibles hier, de l'avis de tous:

Françoise, responsable du secours populaire était vraiment heureuse de voir se concrétiser un vieux rêve.

Les membres ou sympathisants de Dialogues à Gauche présents, co-organisateurs de cette journée, ayant donné de leur temps ce jour-là et en amont, ayant aussi bien mouillé la chemise pour certains étant donné les températures estivales bienveillantes, sont repartis satisfaits:

Outre la météo si clémente, quel bonheur de voir l'entrain et le sourire sur les lèvres des bénévoles et bénéficiaires du secours populaire qui avaient ici l'occasion de montrer ce qu'ils savaient faire (je pense à cette jeune femme, réfugiée, tellement heureuse de pouvoir nous montrer ses talents de couturière, son  métier, ou à ce monsieur qui passait d'un atelier à l'autre, toujours prêt à se rendre utile )

Les enfants n'étaient pas en reste, ravis à la fin de la journée, de nous montrer ce qu'ils avaient fait avec feuilles, marrons, brindilles,... ramassés sur place, grâce à l'aide de Christopher.

Le jardin est nickel, bientôt prêt à recevoir enfin des plantations qui devraient réjouir les bénéficiaires du secours populaire.

Le débat qui a réuni une bonne vingtaine de personnes, a été d'une grande richesse, notamment grâce à l'intervention de Françoise, la responsable du secours populaire, à celle de Mélanie qui nous a parlé des difficultés rencontrées dans son exploitation où elle élève des volailles, à la présence de représentants des 2 AMAP de Romo et de Sologne Nature et Environnement.

A la fin de la journée, tous se quittaient à regrets, semblant heureux d'avoir fait de belles rencontres...

Chantal pour Dialogues à gauche

demain mercredi prochain café citoyen


jeudi 5 octobre 2017

Conseil municipal éclair ce jeudi 5 octobre


Qui pensait à un chant du cygne ?
        Le 24 Septembre le Sénateur-Maire a perdu la première partie de son titre, mais ce 5 Octobre il a retrouvé la totalité de sa rémunération de Maire, environ 4000€ mensuels bruts, qui avait été écrêtée pendant la période sénatoriale. A cela devait s'ajouter vers 18h, l’indemnité de président de communauté de communes, elle aussi retrouvée dans sa plénitude. Mais je n'ai pas assisté à ce deuxième acte. 
    Aucun membre de l'équipe de Louis de Redon ne siégeait au conseil municipal soit 0 sur 4. Aucune question. Le tout réglé en 10 minutes. A 17 h 30, horaire en décalage avec la vie active de la plupart, il y eut un seul membre de Dialogues à gauche avec 4 personnes en tout dans le public : l'ancien conseiller présent, avec plus à dire que les élus actuels, la situation pourrait presque faire rire, si ces histoires d'argent n'étaient pas si indécentes.

Retour sur le conseil communautaire du 22 septembre



    Deux membres de dialogues à gauche dans le public, soit 25% des présents. Donc seulement 8 citoyens de la communauté de communes pour entendre parler des affaires qui concernent tout le monde. En effet, au fil des ans, toutes les compétences des communes sont transférées à la communauté de communes, par exemple récemment la compétence gemapi : gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. Qu'en disent les élus ? Qu'en savent les citoyens ?

    Ajoutons à cela une sonorisation de la salle de l’hôtel de ville qui ne permet d'entendre qu'une phrase sur deux, d'un élu sur trois, les autres étant inaudibles... Ajoutons encore le refus de la pédagogie érigé en mode de gouvernance, avec l'emploi de sigles en enfilade, sans presque aucune explication de rien sur le fond.

    Reste le chantage étatique exercé à l'air macroniste : en effet le pôle juridique des services de l’État a remis en cause la dotation de fonctionnement bonifiée de 82000€, au prétexte de la non intégration de la compétence "plan local d'urbanisme" dans les compétences de la communauté de communes. Du même coup il fallait en intégrer une autre pour montrer de la bonne volonté et récupérer les sous. Ce fut "développement et aménagement sportif de l'espace communautaire". Quelle tambouille !

    Face à cela, les compte-rendus que nous faisons, le plus clairs possibles, contenant analyses et explicitations des contenus représentent de façon concrète ce que notre association voudrait pour la démocratie. L'opposition, elle, qui ne s'oppose guère en ce moment à la majorité municipale, se contente de promettre pour l'avenir, drapant avec art de belles promesses autour d'actions vagues. La démocratie qui brille d'un petit côté pour garder ses facettes ternes pour tout le reste, c'est cela la politique en blazer ou nœud papillon.